La magicien de cabaret avec de la magie adaptée aux adultes

Le cabaret

 

A l’âge de 26 ans, j’ai commencé la magie dans les restaurants, très prés des gens et même parfois entouré par les spectateurs.

Je faisais également de la musique orgue et synthétiseur, pas toujours très simple, d’où choix des tours.

 

Ensuite, j’ai eu le plaisir de travailler dans des cabarets spectacles avec danseurs, danseuses et chanteuses, beaucoup plus facile avec un présentateur, une scène, un rideau, une sono, et les éclairages.

 

Plus tard j’ai travaillé dans une boite de nuit, tous les soirs deux passages l’un à minuit l’autre vers deux heures du matin et entre deux il y avait des jolies filles qui finissaient leurs numéros nues, c’est à ce moment là que j’ai découvert que j’avais une langue, que l’on me prête de bien pendue. Pas pour ce que je vous laisse supposer, mais pour intéresser un public en quête de sensation émotionnelle j’ai du laisser la musique de côté pour créer une relation avec ce public très masculin. A partir de ce moment là, j’ai découvert que le dialogue était très complémentaire pour un numéro de magie.

 

Mon physique, bien sur je ne ressemble pas à un jeune prince mais plutôt au bon gros jovial qui ne pense qu’à rigoler. Etant de la région de Lille dans le nord je mélange le langage idiomatique de ma région, le patoisant est devenu à la mode et cela plaît beaucoup au public.

 

J’apprécie également Monsieur Raymond Devos, c’était un artiste de grand talent, j’écris tous mes textes en mélangeant jeux de mots, calembours, histoires drôles revues et corrigées, pour convenir au tour de magie que je présente.

 

Je pense que, quand nous regardons un film que l’on ne comprend pas, soit on change de chaîne ou on arrête le DVD au cinéma on a payé sa place alors on reste. Je me dis que si le spectateur ne comprend pas tous les tours, mais c’est quand même fait pour cela, soit frustré je dois le faire rire et du coup c’est lui qui est demandeur et qu’il a envie de voir, mais en réalité d’écouter, encore et encore.

Retour à la page d'Accueil.

 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau
weecast